LE CRITÉRIUM INTERNATIONAL DE TOURISME PARIS - NICE

Créé par le Président E.-L. Portal en 1922, le Critérium Inter-national de Tourisme Paris-Nice remporte dès la première année un succès considérable et qui devait aller en s'amplifiant, succès légitime dû à un règlement très sérieusement étudié mettant à l'épreuve les qualités maîtresses d'une voiture vitesse, souplesse, reprises, tenue de route, régularité, freinage et départ à froid.

Au fur et à mesure des progrès réalisés, des rectifications au règlement permettront de supprimer le plombage du capot ins-titué la première année, mais des contrôles sévères interdiront pratiquement toute panne sous peine de pénalisation. En 1924, Paris-Nice inaugure, grâce aux chasse-neige auto-mobiles, en plein hiver, la route des Alpes et, en 1927, les autocars rapides font leur apparition dans l'épreuve. En 1929, l'A. C. de Nice, avec la collaboration du regretté M. Henri Petit, apporte au règlement une modification importante permettant, en dehors du classement par catégories de voitures, d'établir un classement général basé sur la cylindrée kilomètre. Les autocars à huile lourde disputent l'épreuve de 1931; en 1937, les voitures les plus rapides, sélectionnées à Montlhéry avant le départ, courent la Coupe du Prince Rainier sur le cricuit de Monaco.

Enfin, en 1939, le gazogène fait une très belle démonstration de ses possibilités, qui devaient rendre tant de services pendant l'occupation. Le Critérium International de Tourisme de Paris-Nice, dont la valeur, consacrée par le patronage de la Société des Ingénieurs de l'Automobile, peut s'enorgueillir de 1922 à 1939 d'un pal-marès des plus éloquents : VOISIN, DELAGE, BUGATTI, TAL-BOT, DELHAYE, SIMCA, HOTCHKISS, CITROEN, SINGER, TRIUMPH, AUSTIN, LAGONDA, JAGUAR, M. G., RENAULT, SAURER, BlVaV y ont connu le succès avec des conducteurs tels que : Rougier, Lamberjack, Trévoux, Gordini, Paul, Lapchin, Mme Rouault, Le Bègue, Shell, Savoye, Gérard, Pouderoux, etc.

Les réceptions qui clôturaient chaque année Paris-Nice et qui comprirent le dîner servi en mer à bord de l'Ile-de-Beauté, se déroulèrent ces dernières années dans le cadre somptueux du Palais de la Méditerranée et sont encore présentes à toutes les mémoires.

FaLang translation system by Faboba