Autoroute : Vers une réduction du Coût pour les usagers réguliers.

C'est une revendication depuis de nombreuses années des automobiles club et des usagers de l’autoroute, réduire le cout des transports pour les travailleurs.

L’inefficacité des transports publics et l’absence de dessertes cohérentes, oblige de nombreux travailleurs à utiliser les autoroutes payantes. Situation d’autant plus dramatique sur notre département où l’A8 payant est pratiquement le seul axe de déplacement « rapide ».

Il semblerait que grâce aux mouvements sociaux actuels, le gouvernement nous est enfin entendu.

La ministre des transports a annoncé jeudi 17 janvier la création d’abonnements qui permettront de réduire de 30% la facture au bout de 10 allers-retours par mois sur un même trajet.

C’est un premier pas, n’en doutons pas, MAIS « parce qu’il y a souvent un mais », cela ne remet malheureusement pas en cause les augmentations prévues dans les contrats qui lient les exploitants des autoroutes à l’état. Nous devons dons nous attendre à avoir des augmentations pour les passages « simples » de 1,8 à 1,9%.
Pour l’A8 nous n’avons pas encore les chiffres mais cela devrait suivre les chiffres nationaux.

Ils restent néanmoins beaucoup de questions non éclaircies :
- Quelle promesse a fait la ministre en échange de ces « abonnements 30% ». L’histoire, nous apprend qu’il y a toujours eu des compensations secrètes en faveur des sociétés d’autoroute (cf le faux gel des augmentations des péages sous Mme Royal).
- Quel sera le vrai cout final pour l’usager ou le contribuable ?
-Quelles en sont seront les modalités sur l’A8.
- Pour Nice enfin, quand pourront nous avoir le contournement gratuit de Nice, ou la réapparition d’un abonnement Contour, tel qu’il existait avant la privatisation.

En ce début d’année, restons motivés, il nous reste encore d’autres combats pour l’automobile club tel que la suppression de la limitation à 80 km/h, la non-interdiction des véhicules de collection dans les centres villes et l’assouplissement des taxes essences.

Frédéric Ozon
Président de l’ACN.